« La curiosité est un vilain défaut ! » Six mots si doux que j’ai eu la joie d’entendre tout au long de ma vie. Quelle ne fût pas la surprise, alors, pour mes parents de découvrir que je me lançais dans des études aussi barbantes et sérieuses que « Gestion d’entreprise ». Ils ont d’abord rigolé pensant à une blague, puis m’ont finalement demandé très sérieusement si j’avais choisi cela car l’école se trouvait à 7 minutes de la maison…
Ils savaient pertinemment que je ne serai jamais scientifique comme eux (oh grand malheur) mais de là à faire des graphiques et des calculs pour le restant de ma vie… Ils n’y croyaient pas trop, je le sais.
J’ai pourtant essayé de m’accrocher au début mais… Chassez le naturel, il revient au galop : Ca n’était clairement pas fait pour moi !

En délaissant l’économie au profit de la communication, je savais dans quoi je mettais les pieds (mais pas tant que ça au fond…). Je savais que j’allais écrire, écrire, écrire et écrire. Mais pas que…
En un an, j’ai développé certaines capacités cachées et oppressées par toute cette rigueur économique et matheuse, au fond de moi, qui n’attendaient que de se dévoiler. Au cours de mes deux premières années passées (pour l’instant) à l’ISFSC, j’ai eu l’énorme chance de pouvoir réaliser deux stages.

J’ai découvert les relations publiques à l’ISFSC (j’ai toujours trouvé qu’on était très mal informés sur les études et débouchés proposés en fin de secondaires) et un attaché de presse, je ne savais pas vraiment ce que c’était… Mais bizarrement, ça m’attirait beaucoup.

Alors, c’est avec un peu d’appréhension que je me suis rendue à mon premier stage. Il a eu lieu au sein de l’agence Com’ des demoiselles. J’ai été prise en charge par Valérie Cornelis, attachée de presse plutôt spécialisée dans le secteur culturel. C’était une première découverte et… c’était génial !
Mais je restais dubitative quant au secteur… C’est pourquoi , j’ai réalisé mon deuxième stage dans le secteur Lifestyle au sein de l’agence LTH Limited et… c’était toujours aussi génial !
(Si vous voulez voir toutes les chouettes choses que j’ai réalisées durant mes stages je vous envoie vers mon CV ! )

Troisième étape ? Peut-être tenter de prendre en charge les relations publiques d’une grande entreprise…?
Affaire à suivre!